jeudi, 23 octobre 2014  |  4 visiteurs
 

Transmission, Consumérisme, Disneyworld et Dette

Transmission, Consumérisme, Disneyworld et Dette Je ne crois pas que des individus adultes, libre-penseurs, se soient/seraient jamais proposés bénévolement pour les aberrations qui constituent désormais le fondement du monde occidental actuel. C’est dans l’enfance que ça se passe (dans l’enfance d’une génération que ça s’est passé, grosso modo 1960-1970), dans les formidables camps d’éducation que sont devenus les "écoles de la république". (pas besoin de rééduquer un enfant, quelle économie d’énergie !). Le système n’est pas physiquement coercitif (encore que !), mais il est bel et bien psychologiquement coercitif. Chaque parent à qui il reste un minimum de conscience propre se rend bien compte de la puissance de la coercition consumériste exercée sur les enfants. Elle les conduit désormais quotidiennement (...)    la suite »
 

Je consomme donc je suis : Les caddies potemkine

Au cas où vous douteriez être dans un monde de fous : ... C’est le phénomène du caddie rempli à ras bord mais abandonné dans les rayons. Il est assez important pour que les grandes surfaces s’en inquiètent, notamment quand il est plein de produits frais ... Le nombre de caddies remplis et abandonnés ne cesse d’augmenter, il commence à être intégré comme un paramètre de gestion au même titre que le coulage, le vol ou la démarque. On est donc bien obligé d’en arriver à la conclusion suivante : il existe des couples ou des familles qui font leurs courses comme avant, qui remplissent le caddie comme avant, se choisissent une bonne bouteille pour se faire plaisir avec le gigot comme avant, qui cède aux caprices de la petite dernière qui tient absolument à sa marque de gâteaux comme avant. Mais ils n’ont (...)    la suite »
 

Chamans et incantations

Une petite image de l’actualité de ce matin qui me semble assez bien illustrer la vraie fonction des hommes politiques en 2010. On y lit que notre cher président "ne veut plus aucune pagaille", "juge les perturbations causées par la neige inadmissibles...", "juge inadmissibles les agressions ...", etc. Les lecteurs lucides savent bien que cela s’appelle se payer de mots, et que ceux-ci n’auront qu’un impact à peu près nul sur la réalité des choses. Ces mots sont là pour rassurer ceux qui veulent bien les avaler. Le dirigeant est là dans son rôle principal, ie chamanique et incantatoire. A chaque fois que nos dirigeants (quels qu’ils soient, nothing personal here) nous servent ce genre de paroles apaisantes et/ou martiales, dans le même temps, ils font ou laissent faire tout ce qui contribue à ce (...)    la suite »