La Route de la Fourmilière
Accueil du site > Divers > Corneille Molière : la Statistique où vous ne l’attendez pas

Corneille Molière : la Statistique où vous ne l’attendez pas

mardi 25 janvier 2011

En 1919, le poète et érudit Pierre Louÿs posait la question de la paternité de Pierre Corneille pour les principales comédies de Molière. Depuis, plusieurs chercheurs ont apporté de très nombreux arguments de l’étroite collaboration Corneille-Molière. Mais ce n’est qu’en 2002 que la science a établi un premier faisceau de preuves. Grâce au calcul de la « distance intertextuelle », l’universitaire Dominique Labbé a démontré que 16 pièces signées Molière étaient de Pierre Corneille.

Aujourd’hui, ce sont des chercheurs de l’Université de Saint-Pétersbourg qui, au moyen d’une autre technique, celle de la « reconnaissance des formes », affirment qu’au moins dix pièces en vers de Molière sont de la plume de Corneille, notamment les plus importantes, de L’Ecole des Femmes aux Femmes savantes, en passant par Tartuffe et Le Misanthrope.

Une bonne interview sur une problématique, l’identification d’auteur, très intéressante.

Voir en ligne : http://www.enquete-debat.fr/archives/denis-boissier-des-chercheurs-russes-viennent-de-prouver-que-corneille-est-l%E2%80%99auteur-des-principales-comedies-de-moliere