vendredi, 1er août 2014  |  8 visiteurs
 

S’agiter, à seule fin de ne pas penser


S’agiter, à seule fin de ne pas penser.

C’est aussi l’histoire de Raymond, obligé (enfin croit-il) de rouler vite tous les jours pour mieux faire (plus efficacement, enfin croit-il) son boulot. Seulement, les statistiques sont implacables. Même avec un risque faible, quand on (re)joue 10.000 fois la même partie ... on finit par gagner.
Donc, tous les 3 ou 4 ans, Raymond finit par démolir sa voiture (achetée à crédit) dans un accident. Mais, ça n’est pas grave, puisqu’il va pouvoir en racheter une autre grâce au crédit que lui propose sa banque, crédit qu’il remboursera pendant 3/4 ans.
Pile-poil le temps de refracasser sa nouvelle voiture. Le monde est bien fait !
De temps en temps Raymond rencontre un animal un peu trop lent. Parfois un cycliste. Parfois un piéton. Mais le pire pour Raymond ... c’est évidemment de croiser un autre Raymond. Bienheureux alors quand il n’y laissent que de la tôle.
Mais enfin, il faut savoir choisir, on ne fait pas de "croissance" sans casser quelques oeufs.

Source : Andy Singer http://www.andysinger.com/


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)