vendredi, 29 août 2014  |  3 visiteurs
 

Tragique de répétition


Lorsqu’une difficulté intérieure surgissait, le président américain Lyndon Johnson faisait un discours, et envoyait une division supplémentaire au Vietnam. C’était ce qu’on pourrait appeler du tragique de répétition.

Mais la répétition, à la longue, ça finit par lasser. Notre président l’a bien compris, et il prône l’alternance. C’est à dire qu’une fois sur deux, il visite une usine et crée une nouvelle taxe, et que l’autre il convoque un sommet et décide d’une nouvelle mesure de “prévention routière”, genre l’obligation d’avoir toujours un éthylotest dans sa boite à gants ou la mise en place d’un nouveau super-ultra-mégaradar le long des routes.

Je ne doute pas que le lecteur est déjà convaincu que les taxes n’ont aucune utilité pour régler nos problèmes de dépenses publiques effrénées. Je voudrais donc rappeler ce qu’il en est pour la prévention routière. Sur le site de l’association qui porte ce nom, on découvre d’intéressantes statistiques. Les véhicules légers étrangers représentent plus du quart des infractions relevées par les radars alors qu’ils ne font que 5% du trafic. Ils sont impliqués dans 2% des accidents mortels. 5 fois plus d’excès de vitesse, 2 fois moins d’accidents mortels. Ya comme un défaut.

Quant à l’éthylotest obligatoire dans la boite à gants, même en me torturant les méninges, je ne vois pas quel effet positif il pourrait bien avoir sur la sécurité routière. Par contre, si vous avez un euro à dépenser pour mettre dans votre boite à gants quelque chose qui peut un jour vous sauver la vie, mettez-y une couverture de survie. Et si jamais vous abusez de la dive bouteille, ça vous sera aussi plus utile qu’un éthylotest pour passer la nuit au chaud sur la banquette arrière...


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)